« Alors, quoi de neuf ? » Cette interrogation qui sert souvent de salutation entre gens qui se connaissent n’est pas incongrue au moment où un maire s’adresse à ses administrés par le biais du bulletin municipal. Certains esprits grincheux diront que si on n’a rien d’extraordinaire à communiquer il est inutile de parler ou d’écrire et pourtant, que de fois après une entame faite de banalités n’aborde- t-on pas de questions importantes cachées dans les plis des habitudes et de la routine ?